Faites sans relache la chasse au Muda et vous êtes dans l'esprit du Lean !

   Publié le 12/01/2013 12:54:43 par Qualité Management

Le Muda est un concept simple et bien compris depuis longtemps. Alors pourquoi autant de gaspillages dans les entreprises et en premier lieu dans les entreprises de service dont les marges confortables ne les ont pas encore contraintes à chercher à gagner quelques centimes par unité ?

Tout d'abord un peu de traduction : que signifie Muda ?

Le mot Muda est composé de deux caractères :
Le deuxième, Da, signifie en premier lieu "charge lourde"
Le premier, Mu, a un sens plutôt négatif et veut dire "sans valeur" ou "rien"

Muda peut donc être traduit par gaspillage, sans utilité, futilité ! Sur cette idée de charge lourde sans valeur, s'appuie toute la logique du Lean : distinguer ce qui a de la valeur de ce qui n'en a pas (aux yeux du client), alléger le processus de tout ce qui n'apporte pas de valeur.

Avez-vous une idée de où se cache votre Muda et comment le mesurer ?

Est considéré comme gaspillage toute activité qui consomme des ressources et ne crée pas de valeur.

Les 7 pertes décrites par le Lean sont :
1. Défauts et Retouches (Defects and Rework)
2. Surproduction (Overproduction)
3. Transport (Transportation)
4. Attente (Waiting)
5. Stock (Inventory)
6. Déplacement (Motion)
7. Surtraitement (Inappropriate processing)

En anglais, le terme DOTWIMP est un moyen mnémotechnique efficace.

Un huitième gaspillage a été ajouté au 7 gaspillages d'origine:
8. Sous-utilisation des collaborateurs (Underutilization of employees) en "quantité" mais aussi en "intelligence" !

A partir de cette liste, sans oublier le 8ème particulièrement vrai dans le monde des services, balayez l'ensemble de vos processus et mesurer le temps passé sur ces activités ! Vous serez surpris ! Comparez ce montant à celui de votre marge opérationnelle et vous aurez une cible parfaite pour le progrès de vos opérations.

Comment chasser le Muda ?

Il n'existe pas une meilleure méthode pour la chasse au Muda que d'appliquer les principes du Lean. Cartographiez vos flux de valeur à partir de l'excellent outil VSM. Séparez les activités génératrices de valeur de celles à considérer comme étant des gaspillages. Configurez un flux de valeur sans ces gaspillages. Et enfin … retroussez vous les manches !

Par lesquels commencer ?

Tout Muda gaspillage est par définition sans valeur. Le chasser est donc une excellente cible et un excellent principe d'amélioration continue à déployer auprès du terrain et en particulier des managers d'équipe qui vivent sur le terrain.

Cependant, s'il est nécessaire d'allouer des moyens pour les chasser, comme par exemple des équipes dédiées et consacrant un temps significatif à faire cette chasse au Muda, alors se pose la question des priorités et de l'effet de ces investissement dans la Bottom Line.

Un écueil majeur de ces approches est en effet de chasser le Muda, sans que cela ne génère plus de profit. Cette chasse au Muda doit donc se faire en respectant les principes du TOC. Il faut se concentrer sur les gaspillages des activités qui contraignent le système, c’est-à-dire qui l'empêchent de générer plus de cash. Il faut utiliser la chasse au Muda comme un moyen d'élever la contrainte à un niveau supérieur.

Bonne chasse au Muda !

Faites sans relache la chasse au Muda et vous êtes dans l'esprit du Lean !